Au début du siècle dernier, les Ballets Russes de Serge Diaghilev bousculaient les conventions et ouvraient grand la porte à la modernité, initiant la collaboration entre peintres, musiciens et chorégraphes d'avant-garde. Voici réunie l'élite artistique de l'époque en une affiche vertigineuse : Debussy, Stravinsky, Falla, Picasso, Bakst. Massine, Nijinski, Fokine... Pour autant, cet hommage réunit des œuvres de périodes différentes et révèle une diversité d'inspiration insoupçonnée, du romantisme épanoui du Spectre de la Rose et de l'érotisme fauve de l’Après-midi d'un faune à la fête tragique de Petrouchka et à l'évocation espagnole du Tricorne. Ces célèbres ouvrages, présentés dans leur insurpassable chorégraphie d'origine, témoignent de ce que fut et demeure cette audacieuse aventure artistique.